baniere docsanscible.fr

Accueil > Sociétale > Sociale > La machine

La machine

La laisserons-nous diriger nos vies ?

mercredi 7 décembre 2016, par jules

Jules Balarate s’est vu fermer le compte qu’il avait ouvert sur le site Web "Facebook.com" auquel il se connectait régulièrement, par Facebook lui-même, probablement suite à signalement massif le concernant par des personnes et des personnes de leur relations auprès de Facebook. Il faut dire aussi que le gaillard n’y allait pas forcement avec le dos de la cuillère lorsqu’il s’agissait de contrer les argumentaires moisis dont il est usé et abusé pour colporter et faire ingurgiter cupidement des idées nauséabondes dans le but de les installer dans les têtes des utilisateurs de comptes sur les réseaux sociaux.

Facebook reproche soudainement après plusieurs années d’utilisation de ce compte à l’utilisateur Jules Balarate de ne pas utiliser son vrai nom, et lui demande d’en justifier à l’aide de documents officiels.

Bien entendu, en temps que personne morale privée, Facebook n’a, selon les lois qui régissent le pays dans lequel réside Jules Balarate , aucune légitimité pour réclamer des documents officiels. Mais la personne morale "Facebook" réside dans un pays qui ne répond pas de ces lois. Dans un souci d’égalité de toutes et tous le site Web Facebook à édité un règlement qui stipule que l’on doit utiliser son véritable nom officiel.
Dans le paysage Internet où l’immense majorité des utilisateurs et même des acteurs approuve et même encourage l’utilisation de pseudos Facebook fait l’objet d’ovni. Mais sous la pressions d’organismes comme l’ "Electronic Frontier Foundation" Facebook a finalement autorisé l’utilisation des pseudos, sous conditions dont il faut justifier.
Mais cela était devenu un peu une obligation pour Facebook d’autoriser les pseudos puisqu’il ménageait (lien Tor) un accès à son réseau social via Tor afin que les opposants des régimes totalitaires puissent profiter des opportunités du réseau Tor tout en profitant de la confidentialité qu’il procure lorsque combiné au protocole Web https. Il aurait été dans ces conditions bien difficile de faire autrement :)

Le cas Jules Balarate

Jules Balarate ne s’appelle pas vraiment comme cela, mais tout le monde l’appelle jules depuis la fin de son adolescence. Depuis il a vaqué ses chemins, a posé ses valises à plusieurs endroits de la planète et ce surnom l’a suivi. Ce n’est pas qu’il y est attaché, lui dit "Ce n’est pas la peine de choisir comment on veut s’appeler, ce sont les autres qui en décident, et il est vain de résister." Ainsi, est-il des endroits où il n’est connu que sous ce nom.
Surpris un jour sans papiers par la Gendarmerie dans une fête qu’ils jugeaient illégale et qui souhaitaient savoir son nom il répondit d’abord "Jules", puis comme le gendarme insistait "Jules comment ?" il donna alors le premier nom qui lui passa par la tête : "Balarate". Rire du gendarme. "Non mais je ne vous permet pas ?" dit-il. "Bon d’accord, comment vous écrivez ?" "Béa ella èrra té-eu !" dit-il sous les rires étouffés des copains qui, même s’il ignoraient le vrai nom de Jules, se doutaient bien que ce nom-là ne pouvait pas être le vrai. Ainsi le nom Jules trouva-t-il complément, et cela bien avant l’arrivée de Facebook sur Internet.
Jules Balarate ouvrit donc par la suite un compte sur le site Web Facebook sous ce nom puisque s’il voulait que ses amis le reconnaissent ils n’avait juste pas d’autre choix.

Sur le réseau social Facebook

Le sport favori de Jules Balarate étant de démonter avec force liens mais surtout paroles les discours de propagande - oui la joute verbale - le mardi 6 décembre 2016 à 20h30 il ne put accéder au compte que Facebook lui octroyait sur ses serveurs que celui-ci venait de désactiver. Résultat : le profil "Jules Balarate" est devenu inaccessibles, toutes ses interventions - post et commentaires - sur les pages et groupes disparues, les pages qu’il avait créé introuvables, seuls les groupes qu’il avait créé demeurait mais il n’en était plus admin, certains groupes qu’il avait créé et où il était seul administrateurs devenaient même orphelins.
Après authentification, à la place des pages normales du réseau social, une éconduction explicative sur un chemin vers une page unique qui lui permet de fournir une photocopie numérique d’une de ses pièces d’identité avec photo.

Le problème

Jules Balarate ne s’appelle pas officiellement Jules Balarate. Il est bien plus généralement connu que sous ce nom là, mais comment le prouver ?

La machine

La machine est un vague tas d’amas de ferrailles et de plastiques situé partout qui passe sa journée à mâcher des calculs compliqués. Au 21 siècle une même machine n’est plus située à un endroit seul mais externalisée, acentrée, utilisant ici de la ressource processeur, là de la mémoire cache, ailleurs une partie de ses écritures, etc. Elle fonctionne avec des algorithmes faits de conditions, de boucles... des paramètres, en séries, isolés, en groupes... et recrache des valeurs. La machine n’a que faire du cas Balarate ou d’un autre qui n’en sont pas.

Pour avoir assisté à des aventures similaires sur le réseau Facebook, Jules Balarate se doutait bien qu’à force de démonter les paroles moisies il risquait de provoquer le courroux d’abord, les foudres de ceux dont il assaillait la parole ensuite. Mais tel était son rôle dans la société avant Facebook. Pourquoi devrait-il en changer ? Doit-on lire là une forme d’exclusion ? Un formatage ?

Le danger

La machine est normalement bienveillante puisque c’est toujours normalement à cet usage qu’elle a été crée.

Seulement lui confier sa vie comporte quelques risques...
http://www.frandroid.com/marques/google/391018_google-fait-une-grosse-frayeur-aux-revendeurs-de-pixel-sur-le-marche-gris

Jules Balarate

Jules s’en bat la rate. Le profil qu’il a créé en ouvrant un compte sur le site Web "Facebook.com" à coup de "Suivant-Suivant-Suivant-Ok, créer mon compte" ne représente qu’une face du personnage qui est sien. Depuis le temps qu’il mouche les paroles par trop abusives, autoritaires, irrespectueuse et de propagande sur ce réseau social, il se doutait qu’il finirait par lui être demandé des comptes ; et ce qu’il considère comme une bonne nouvelle est que ça y en aura mis du temps ! :)
Il a toujours agit en conséquence, sans trop fournir de documents ni d’informations personnelles ; il peut donc abandonner aux lymbes Facebookiennes ce profil et poursuivre sa route. Cet épisode est pour lui un rappel qu’il ne doit pas confier sa vie à une machine dont il n’a pas le contrôle.
Il ne désire pas fournir ses papiers officiels. D’abord parce que le nom de son profil en serait changé et qu’il ne le représenterait plus aux yeux de ses amis, ensuite parce qu’il est dans l’incapacité - sauf levée de bouclier en sa faveur - de justifier de son nom d’usage beaucoup plus répandu. Mais il n’a pas envie d’importuner les ami(e)s avec cela.
Pour Jules Balarate ce couperet signe la fin de la récréation mais il s’en remettra. Les réseaux ne manquent pas, il est même des réseaux auto-hébergés ou l’utilisateur crée sa session sur son propre serveur s’il le désire avant de la connecter au réseau en lui même en peer-to-peer. Ça tombe bien Jules Balarate a encore la soif d’apprendre :)

Oui mais ça c’est ce qu’il croyait !

En effet ! Ayant évolué sur ce réseau social avec l’épée de Damoclès de la précarité, il sait qu’il saura parfaitement se passer de ce réseau social. Mais les messages sont parvenus, le téléphone a sonné, il avait oublié un fait d’importance et qui lui a été ainsi signifié...
Des amis qu’il avait ou qu’il a rencontré sur le réseau n’ont pas exactement perçu les choses de la même façon et ont tissé avec lui. S’il part il laissera un trou.

Et là ça ne plaisante plus !

On a le droit de faire beaucoup de choses dans la vie, certaines même sont tolérées ! Mais les sentiments cela on n’a pas le droit d’affecter. C’est interdit !

Bo bah alors y fait quoi Jules Balarate ?

Wouoh bah Jules Balarate y fait les fonds de placards et de tiroirs à la recherches de son larfeuille ;-)

J’ai mis une petite pétition que je compte présenter à Facebook. Ce n’est pas "change.org" qui la gère, elle est interne au docsanscible, vos informations ne seront pas cédées.
Si vous voulez bien la signer il vous faut une adresse email valide, de préférence celle que vous utilisez pour vous connecter à Facebook pour peut-être plus de poids pour moi ensuite pour négocier. Un email de confirmation avec un lien sur lequel il faudra cliquer pour valider vous sera envoyé. N’oubliez pas de regarder dans vos "courrier indésirables" si vous ne le voyez pas.

Même si vous ne souhaitez pas signer vous pouvez laisser un commentaire ; le email est facultatif dans ce cas.

Merci de m’avoir lu et encore plus merci si vous faites un geste :)

Pétition

Pour le déblocage par Facebook du profil "Jules Balarate", nom d’usage sous lequel Jules Balarate est le plus connu dans la vraie vie

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Signatures

20 Signatures
Date Nom
14 février Natacha Scavone
25 janvier gael delaroute
15 décembre 2016 Taugis site web
14 décembre 2016 Bastide
13 décembre 2016 broc
12 décembre 2016 G. Falletty
12 décembre 2016 Pétronille Girardi
12 décembre 2016 Vincent Landon
12 décembre 2016 Gaétane Giraud
12 décembre 2016 A Grange
11 décembre 2016 Alluchon
11 décembre 2016 Xavier BOUCHET
11 décembre 2016 Alexandra Maillard
9 décembre 2016 choisesuvida
9 décembre 2016 JOUAN site web
9 décembre 2016 Etienne Martin
9 décembre 2016 Trichine
9 décembre 2016 Bruno Dalpra
9 décembre 2016 Robert Gray
8 décembre 2016 Juliette Vincent

Vos commentaires

  • Le 8 décembre 2016 à 10:11, par Juliette En réponse à : La machine

    Jules Balarate est Jules Balarate.
    Facebook, rends-nous le profil de Jules Balarate ! Et fissa, s’il-te-plaît :-)

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 10:30, par Bruno En réponse à : La machine

    J’apprends que Jules a été bloqué sur Facebook.
    Mais Jules Balarate et Jules Balarate. Moi, je connais Jules comme étant Jules et toutes les personnes qui le connaissent dans la vraie vie, le connaissent sous Jules Balarate. Merci à Facebook de faire preuve de tolérance et de rendre à Jules son profil. Le milieu militant dont je suis issu, a besoin de Jules.

    Merci,

    Jules, tu n’es pas seul,
    Courage l’ami et à bientôt !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 11:09, par Agnès En réponse à : La machine

    Jules c’est mieux que Robert ou Tartempion, ça déjà, et ensuite Balarate c’est mieux que Dupont , et c’est ainsi qu’on l’apprécie. Face de bouc le désapprécie sous un nom que tout le monde ignore et s’en tape et juste à cause de ça nous prive du copain ? je le crois pas ! si tous les pseudos étaient coupables de quelque chose, ça se saurait, m’enfin !!!... et face de bouc n’aurait plus grand monde au compteur !
    Aucun humour face de bouc, honte à toi ! Mais bon, confiance, Jules va reviendre ici ou là.. et si quelqu’un s’est amusé à le faire exclure on exige le pseudo de celui-là.
    Et oui Jules Balarate est Jules Balarate.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 11:59, par Etienne Martin En réponse à : La machine

    Jules Balarate est le même et unique Jules Balarate,
    que je le côtoie sur facebook, ou dans la vie courante...

    Alors quel est le problème ?

    Ses "délateurs" sont-ils blancs comme neige ? Ont ils une identité ?

    Vive Jules Balarate !

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2016 à 23:09, par baronne En réponse à : La machine

    Yo ! Mon ami mon compagnon de lutte au verbe acéré et la verve humaniste. Tu me manque je ne peux faire sans toi. Nos échanges tà finesse ta justesse dans nos luttes sont trops importantes. Même lorsque je doute tu es mon moteur mon phare niente dans la nuit. Jules au mon jules j ai on a besoin de toi.sur les ondes malsaines et fourvoyees tu te distingue par ta magnifique justesse. Et l intelligence de ta connerie.. Bref Faut que tu revienne c est une évidence. Un ordre de la baronne. Sans sommation sans détours jules faut qu il revienne !!!!bekos

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2016 à 02:09, par Pétronille En réponse à : La machine

    Jules Balarate, c’est évident que Jules c’est Jules ! bien entendu ça n’a pas plu à tout l’monde ! ça m’rapelle quand Harvey voyait des Jules Balarate partout ! et qu’il nous pensait tous être Jules ! ha ! ha ! pourtant un comme Jules Balarate moi je n’en connais qu’un et en vrai ! et je le connais que sous ce nom là même que j’aurai jamais pensé que c’était pas son vrai blaze ! depuis qu’il est sous facebook sous ce nom là si ça n’avait pas été une dénonciation de personnes qu’il dérange, facebook lui aurait certainement pas demandé d’explications ou ça aurait été fait bien plus tôt quand facebook a fait la chasse aux pseudos et aux faux noms y a quelques mois !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 13:30, par Vincent Landon En réponse à : La machine

    C’est un peu dangereux d’exposer ses vraies informations lorsque l’on s’oppose à certains discours extrémistes qui sont nombreux sur les réseaux sociaux. Nous réclamons le retour de Jules Balarate sous ce nom d’usage qui est le sien dans la vraie vie

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 13:34, par Gaétane En réponse à : La machine

    comme pour les copains-copines, les amis, la famille de Jules que j’ai eu l’occasion de rencontrer en réel ou en "machine", en festivals, sur le réseau, en France, en Europe... ben ?!

    Jules c’est Jules Balarate ! :-D

    imaginez aller sur facebook, YouTube, ou chez un disquaire, à la fnac ou chez amazon et demander le titre d’une chanson ou album de Jean-Philippe Smet !!! mouahhhhhhh :-D

    vous seriez vite éconduit avec la réponse suivante "indisponible ! inconnu ! ne fait pas parti de notre base de données.... etc !"

    imaginez de même un maquisard dénommer par son nom de naissance... ;-)

    ou si vous parler au comptoir du zinc de l’actualité cubaine en citant les relations américano-sovietiques pendant que monsieur Ernesto Rafael Guevara de la Serna était ministre de l’industrie ! :-) ça n’a pas la même sonorité que de parler de la période Fidel-le Che ! :-)

    bref ! l’utilisation d’un nom d’usage, qu’il soit une signature politique, dénomination d’activité professionnelle, nom d’artiste ou de scène, surnom familial, amical, un raccourci ou protection de la vie privée...

    quelqu’en soit le motif ce nom d’usage n’a rien d’illégal et en France un emplacement est même prévu sur la Carte Nationale d’Identité, de même que l’intitulé d’un compte bancaire peut comporter la mention ”dit Tartempion" après Monsieur ou Madame Machin Truc :-)

    la fesse du bouc doit prendre us et coutumes ainsi que les lois des différentes nations et régions sur la planète si elle veut pouvoir être représentative de la face du monde ! :-D

    c’est comme ça ! JULES BALARATE s’appelle JULES BALARATE ! :-P à bon entendeur ;-)

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 14:29, par Gaét En réponse à : La machine

    Je suis Jules Balarate ! Nous suivons Jules Balarate !

    Jules :-) en vrai de vrai ;-) sous ton vrai nom d’usage "Jules Balarate"

    ta participation pendant la lutte au Testet en détrollant les différents conspis, fachos, infiltrés, pro-barrages, ou juste floodeurs du groupe de la ZAD, comme sur tant d’autres luttes contre les GPII, et sur tant d’autres groupes, ta détermination dans la lutte,
    tes publications d’informations sur le numérique, linux, la protection des data, la musique et tant d’autres sujets,
    ainsi que toutes les photos de partout, insolites, diversifiées, sur tous les sujets, celles de toutes les ZAD ... qui étaient dans tes superbes Albums, partagées avec Amour de l’image et de l’échange
    me manquent déjà terriblement !

    tes photos, tes liens, tes infos m’ont souvent permise d’illustrer mes messages ou publications ou d’assouvir le simple plaisir de mon regard et de ma connaissance !

    Il tarde que la fesse du bouc te réintègre avec l’ensemble de tes photos, publications et commentaires souvent pertinentes, pertinents ! tant d’ailleurs que ça n’a pas plu à tout le monde !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2016 à 18:52, par broc En réponse à : La machine

    Jules Balarate est Jules Balarate

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2016 à 13:24, par vincent jouan En réponse à : La machine

    halala......face de bouc comme je l’appel (désolé pour les boucs......)......quand il s’agit de balancer des fachos ils bougent pas leurs culs........mais quand il s’agit de nous , les esprits libres ,ils font pas de détails ces enculés........allez mon frêre Jules , car c’est bien ton prénom , tu vas revenir bientôt foutre le souk chez les cons !!!!!!on lâche rien !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 02:41, par Taugis En réponse à : La machine

    Jules ? l’île des zertes

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 23:38, par Mme Hounaite En réponse à : La machine

    Arrff ! Je débarque un peu tard,..... Comme tous ici, je dénonce cet abus fessebouquien où encore une fois y’a erreur sur la cible !!!

    Jules Balarate est et restera quoi qu’il arrive !!
    Avec ou sans fafs !
    Avec ou sans fb !

    Elle est tout de même drôle cette censure ridicule !! Comme si ceci allait faire taire, baisser leur froc ou la tête à des personnes telles que Jules !!
    Mouhahaha !!! Sont un peu cons nan ??
    Jules je t’embrasse.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 17:33, par Natacha Scavone En réponse à : La machine

    Rendez à Jules Balarate ce qui appartient à Jules Balarate.
    c’est bien lui, Jules Balarate est Jules Balarate

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.