baniere docsanscible.fr

Accueil > Sociétale > Sociale > Vote ou révolution ?

Vote ou révolution ?

mardi 16 février 2016, par jules

C’est le genre de chose qui sont dites à quelqu’un qui exprime son intention de voter : "Ça sert à rien d’aller voter, les politiciens c’est tous les mêmes, ils sont tous corrompus, celui-là ou un autre c’est pareil, ça ne changera rien, ils n’y vont que pour l’argent, si voter changeait quelque chose ça se saurait".
Et lorsque l’on demande ce qu’il faudrait faire, la réponse ressemble en général à : "Une bonne révolution !"

Le dilemme serait-il donc : "voter ou faire la révolution" ?

Voici qui a le mérite d’être discuté !
Je vous propose donc le temps d’une courte réflexion.

Supposons que vous n’aimiez pas le fromage. Vous êtes dans une pièce, et vous avez à votre disposition roquefort et camembert. Disons plutôt : emmental et vieille époisses genre compétition avec les vers et tout et tout pour faire un rapprochement plus... adapté :)
Le problème c’est qu’il faut bien manger... Donc soit :

  • vous vous résignez à en manger un tristement ;
  • vous râlez : "Ça ne va pas, je veux autre chose", vous n’y touchez pas et vous tentez de prendre des mesures ;
  • ou encore vous faites purement et simplement la grève de la faim en silence ;
  • ou même encore, vous en mangez un puis vous râlez quand même et vous tentez de prendre des mesures.

Maintenant je pose une question : Quelle est la décision la plus profitable ? La moins dommageable, la plus constructive ?

Ce serait évidement d’en manger quand même un, et de râler quand même aussi, n’est-ce pas ? Parce que, à moins que je ne me trompe, se priver de manger ne donne pas plus de poids aux protestations.
Si l’on suit cette logique, ne pas voter c’est refuser d’utiliser un outil qui, même s’il n’est pas formidable, reste un moyen ? Et quelque part c’est un peu partir à la guerre le ventre vide ?

Bien sur que le vote n’est pas le seul moyen d’expression ! Mais son usage n’ombrage en rien toute autre forme d’expression !

Contrairement à ce que certains aimeraient nous faire croire, voter n’est pas un "choix" : Voter OU faire la révolution. Faire la révolution OU voter. Les deux choses ne sont pas incompatibles.

Et finalement : pourquoi tenter de nous faire croire que ça ne sert à rien d’aller voter, pour mieux se l’approprier ?
Pour piquer le fromage ? Et le dessert par dessus le marché ??

Le vote interdit-il de monter sur les barricades ? Voter interdit-il d’être révolutionnaire ?

Personnellement ma décision est celle-ci : personne ne me prive de fromage d’abord.
Une fois cette menu formalité accomplie je me rends compte souvent que cela a vexé mes détracteurs ; qui eux en mangeaient aussi ; mais discrètement. Tout en prônant qu’il ne fallait bien entendu pas en manger !
Ensuite je partagerais bien le dessert, et même le café et le pousse-café, mais finalement eux et moi je me demande si nous mangeons bien à la même table...

Les commentaires sont ouverts, (le email est facultatif)

Vos commentaires

  • Le 20 juin 2016 à 01:57, par Gerard Menthor En réponse à : Vote ou révolution ?

    Pousse-café, et non pouce-café. C’est pour pousser la café au fond de l’estomac.
    Au moins j’ai lu le document jusqu’au bout, hein ! Sinon, OK, je vote pour le Saint-Nectaire personnellement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2016 à 12:39, par jules En réponse à : Vote ou révolution ?

    Merci Monsieur, c’est corrigé :)
    Ah on les voit les épicuriens ;)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.