baniere docsanscible.fr

Accueil > Sociétale > Politique > L’indigne collaboration anti-réfugiés en Belgique

L’indigne collaboration anti-réfugiés en Belgique

Theo Francken transforme la Belgique en un État indigne

dimanche 18 mars 2018, par Vesta

D’étranges contrôles que l’on croyait impensables en 2018

Une opération de contrôle policier est organisée le 19 mars 2018 dans les moyens de transports de Bruxelles sous le contrôle de la STIB(Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles) . Collaboration donc entre les polices communales de Bruxelles et les contrôleurs de la STIB. Collaboration dans le sens le plus ignoble.

Les contrôleurs sont habilités à vérifier si chaque utilisateur est en possession d’un titre de transport ; à demander leurs papiers d’identité aux contrevenants s’ils doivent dresser une amende, et uniquement dans ce cas.

(Source : règlement de la STIB : http://www.stib-mivb.be/irj/go/km/docs/WEBSITE_RES/Attachments/Corporate/Transport/Regles_transport_STIB.pdf )

MAIS, demain (comme depuis de nombreuses années), des policiers les accompagneront pour faire des contrôles d’identités. Or, tout voyageur, ayant un titre de transport en règle, n’a PAS à justifier de son identité.

(Photo d’illustration : RTBF)

Et ? Et bien, au vu de la chasse effrénée aux migrants, aux réfugiés, aux sans-papier (rafles sous gouverne de Theo Francken, Secrétaire d’État à l’Asile et l’Immigration, dont nous dénoncerons, sous peu, les exactions diverses, entre autres les rapatriements de réfugiés soudanais dans l’une des pires dictatures qui soient, les violences policières, les enfermements de familles en centres dits "fermés" - fi d’euphémisme, il s’agit de prisons-, et autres joyeusetés fascistes), il est d’ores et déjà certain que les contrôles seront ciblés, au faciès, sur tout qui est un peu "bronzé", et pas de "chez nous" (entendre "pas Belges de souche", comme le disent les "EtNosSDF ?").

En guise de viatique, la STIB lance une invitation à observer cette si belle opération, style "Venez, braves gens, voyez comme nous prenons soin de vous, de votre sécurité". Sous-entendu "Nous allons faire le possible pour que vous n’ayez pas à frayer avec des réfugiés, des migrants, des sans-papier" ?

(Copie d’un mail adressé par un vent favorable à des responsables de la Plateforme citoyenne aux réfugiés Bruxelles. Groupe FB ici, que nous vous incitons à suivre https://www.facebook.com/plateformerefugiesbxl/?hc_ref=ARRiw0dGA13XTcf9q9xw-1P_phOFQOdj3O5LKBTs5UOZZUdjZFKRCuw2362UPspou0o&pnref=story )

La police, la direction et une partie du personnel de la STIB, fournisseurs agréés de l’Office des Étrangers, qui se fera un plaisir, en parfait larbin de Theo Francken, de lui livrer poings et pieds liés des Humains qui ont fui les dictatures, les bombes, l’incommensurable misère, arrivés à Bruxelles au péril de leurs vies (nombreux sont ceux qui sont encore emprisonnés, torturés en Lybie, nombreux sont ceux qui sont morts lors de la traversée de la Méditerranée, entassés sur de frêles embarcations, abusés par des passeurs sans foi ni loi), se rapprochant de leur but : l’Angleterre, où ils ont l’espoir d’une vie meilleure et en sécurité.
Recalés en Belgique, à cause d’une politique migratoire indigne, immorale, anticonstitutionnelle, avec le soutien actif de l’État, de sa police, de certains bourgmestres de Bruxelles, sans vergogne.
Dans cette noirceur morbide, des centaines de lumières citoyennes qui aident, soutiennent, hébergent, accompagnent, soutiennent, des centaines d’Humains, venus de très loin pour trouver dans cette petite partie du monde le droit de vivre en sécurité.
Pas de frontières entre les humains, NO BORDER


Copyright Thomas Burion

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.