baniere docsanscible.fr

Accueil > Épinglage > Matthieu Le Morzellec > Matthieu Le Morzellec a besoin de lunettes !

Matthieu Le Morzellec a besoin de lunettes !

Le Docsanscible est heureux de lui en proposer - Article actualisé

mardi 16 octobre 2018, par Jules

Matthieu Le Morzellec a un jour publié sur Facebook, sans oublier bien entendu de le partager, un texte révisionniste et même négationniste totalement surréaliste sur les chambres à gaz, au bout du lien (à présent mort) suivant :
https://www.facebook.com/notes/matthieu-le-morzellec/incohérences-sur-lexistence-des-camps-dextermination-et-explication/10155641300260496
Texte abject où les victimes auraient pu être priées de transpirer massivement afin de diluer le gaz, créer des étincelles par agitation, histoire de neutraliser les nappes avant qu’elles n’incommodent le voisinage, qui a été dé-publié, et que Matthieu le Morzellec a re-publié ici le 22 octobre.
https://www.facebook.com/notes/matthieu-le-morzellec/incoh%C3%A9rences-sur-lexistence-des-camps-dextermination/10155898385305496/
où il sied toujours aujourd’hui, mais pour combien de temps encore ?

Le révisionnisme : spécialité de Matthieu Le Morzellec

Exemple type des publications de Matthieu le Morzellec :

Bref : Signalé de façons multiples dans Facebook sans qu’aucune suite ne soit donnée, ce texte révisionniste abject l’a donc été à des instances de plus de poids que le simple quidam visiteur et a vraisemblablement sauté.. D’après ses dires, Matthieu Le Morzellec aurait pris trois petits petits jours banni de publication sur Facebook, ce qui serait relativement peu lorsque l’on voit que, toujours sur Facebook, certains contradicteurs, de nazillons qui s’épanchent en toute impunité, se font déposséder de leurs comptes ! Ceci ne l’empêche pourtant pas de chouiner et accessoirement de continuer à nier :

Et de recréer facilement l’article à une autre adresse :-)

M’enfin passons là encore, tant il apparait de plus en plus évident aujourd’hui à toute personne un peu sensée que Facebook n’est qu’un gigantesque théâtre nazillon, une tribune révisionniste nostalgique des temps nauséabonds sur laquelle s’ébattent les Matthieu Le Morzellec devant un public de Bisounours gracieusement offert dans lequel ils n’ont qu’à piocher pour faire leur marché.

Matthieu Le Morzellec vent debout

Ça y aura mis un peu de temps avant que Matthieu Le Morzellec n’aperçoive l’épinglage le concernant sur le Docsanscible. Il réagit le 15 octobre sur sa page Facebook

Ah bah oui mais lorsque les adresses changent, les pistes sont brouillées Matthieu Le Morzellec... :-)

Puis, se croyant chez lui partout, le voici qui entend interpeller l’auteur de l’épinglage dans les commentaires sous l’article sur le Docsanscible. Sauf que Paf ! il est retoqué par les filtres :-)
Alors il s’en va chouiner en commentaires sous le lien vers l’article sur la page du Docsanscible sur Facebook, d’une diatribe empreinte d’étrange familiarité, marbrée d’exigences, de nihilisme et même de mensonges, de menaces, de pavane... bref : bien dans les règles conspirationnistes :

Il lui est gentiment fourni - toujours en commentaire puisque Matthieu Le Morzellec entend s’exprimer ainsi - l’avertissement se trouvant sur le site et qu’il aurait facilement pu trouver lui-même :

"Tu te crois chez Mémé partout ? Les usages"

Il tentera encore - toujours en commentaire - le coup de bluff

qui le fera bannir de la page Facebook du Docsanscible, et le revoilà reparti à chouiner :-)

Pourtant, si tu avais pris la peine de lire l’avertissement "Tu te crois chez Mémé partout ? Les usages", tu y aurait appris que les commentaires sous les articles des sites ne sont nullement une obligation pour les Webmestres :-) C’est même, comment serait-il possible de le dire simplement ? Un effet de leur bonté ? :-) Une chance pour les visiteurs ? :-) Comment cela se passe-t-il sur la majorité des sites Web ? :-)
Que nous valent donc ces exigences autoritaires en lieu et place d’une demande gracieuse ? :-)

Tu y aurais également appris, Matthieu Le Morzellec, que les commentaires sur le Docsanscible sont filtrés, ce qui t’aurait épargné une regrettable perte d’un temps que tu as sans nul doute précieux :-)

Sans doute as-tu été retoqué par le filtre "indélicatesse" ? :-)

Mais surtout, surtout Matthieu Le Morzellec : tu y aurais appris que toute doléance logique, toute réclamation normale, commence par une prise de contact directe. Là encore, effet de la bonté du Webmestre afin que le email du Docsanscible n’ait pas à être recherché partout à travers l’Internet : un bouton en bas de toutes les pages du Docsanscible permet d’éditer un courrier à l’attention de l’équipe rédactionnelle. Pourquoi n’as-tu pas commencé par là ? :-) Plus gratifiante est la chouinante victimisation ? Plus populiste ? Plus intéressante ? Plus valorisante ? :-)

Finalement, cahin-caha, Matthieu Le Morzellec se décide à commencer par le commencement

Il clique donc sur le bouton "Contact" dans le pied de page du Docsanscible et remplit le formulaire. M’enfin visiblement ça lui arrache les mains. En résulte une vague demande fortement capillotractée, le 16 octobre

à laquelle il est répondu dans la foulée :-)
Alors peut-être que ce ne sont plus des lunettes qu’il faut à Matthieu le Morzellec mais un transcripteur en braille, puisque le dialogue n’est toujours pas établi ; un court courriel retour a pourtant bien été reçu le 18 octobre par le Docsanscible, mais il ne s’agissait vraisemblablement pour Matthieu le morzellec que de vérifier la validité du email ainsi que son aptitude à recevoir les envois qu’il aurait probablement à faire faire ? :-)

Le Docsanscible te rappelle une fois de plus, Matthieu le Morzellec, qu’en cas de désaccord sur le contenu des articles qu’il publie le mieux reste sans doute le dialogue direct :-)

Maintenant, si tu déclines l’invitation, que tu choisis de balancer le email de contact du Docsanscible à tes petits copains spammeurs comme on balance un os à ronger à des chiens, de trimballer seul tes propres gamelles, alors tout se déroule sans doute comme il le devrait.

Ton fameux "droit de réponse", celui que tu clames en public plutôt qu’auprès des personnes concernées, est tout à fait exerçable... sur Internet :-) où tu ne te prives visiblement pas de l’exercer d’ailleurs ;-)

En tout état de cause ta conduite reste sous observation, et tes agissements antisociaux seront rapportés par le Docsanscible :-)

Allez ciao le révisionniste chouineur :-)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document