baniere docsanscible.fr

Accueil > Artistique > Poèmes > Jules > Qui l’eût cru ?

Qui l’eût cru ?

Laver le linge sale

lundi 22 octobre 2018, par jules

Des marchands nous refourgueraient
Des pinces à remonter les bretelles.

On pourrait parfaitement
Ne pas se montrer intéressé(e)s
Mais, séduction, ou peut-être intimidation
On fait comme si.

Et l’échange devient vol
Le rire arrière moqueur.
À chercher son bonheur dans l’inutilerie
Se cultive l’insatisfaction
La recherche de l’urgence de la découverte
Se fait pressante
Incapable d’atteindre maturité
À la merci du premier brigand aux aguets
Et l’addiction
Le pigeonisme, le moutonisme, la bisounoursie
Et l’habitude.
Inutilerie après inutilerie
Se coupent les arbres, s’extraient les terres rares, épandent les pesticides
Se gaspille l’énergie, s’emplissent les bennes des déchetteries

Il serait tout de même
Nécessaire
De reconnaître
Préalablement
À toute hâte
Que
Quand même
C’est pas comme si
Que
C’est pas comme ça
Que
C’est pas
Que
C’est pas histoire
De
C’est pas franchement
Que
C’est juste, vu
Que
Tout bien pesé
En y réfléchissant bien
Maintenant
Que
Ce n’est plus au goût du jour
Encore
Que
Peut-être
Que
Si
Finalement
On serait en droit de dire
Que
Après tout
On devrait peut-être
Y réfléchir encore un peu
Refaire encore un tour de moulinage d’esprit
Car
Que
Faire
D’autre ?
Se dire
Enfin
Que
Ça sert à rien les pinces à remonter les bretelles !

Un soupçon de sursaut
Dans le marasme entretenu
Géré par des menteurs
Et autres colporteurs de boniments
Avec un but :
Nous délester gratuitement de nos richesses
Et le reste de l’humanité avec.

Un soupçon de sursaut disais-je
Et l’affaire n’est pas conclue
Le bonimenteur reste sur sa faim.
Regardons ses yeux à ce moment : ça y est il nous déteste !
Puis, pilule avalée, il ré-arbore son sourire :
Outre qu’il a juste plus d’un tour dans son sac il a d’autres pigeons à plumer.

Il ira donc la faire à l’envers
Là où il est encore douté
Là où il est encore ignoré
Que ce sont les bretelles qui remontent les pinces
Qui tiennent les culottes
Qui protègent nos arrières
Et non l’inverse.

Et nous
Et bien nous
Nous continuerons de laver le linge comme bon nous semble.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document